Bridge-Club de Lagny-Marne la Vallée

Balade à Samoëns

15 Octobre 2018, 22:57pm

Cette année encore le club de bridge de Lagny s’est expatrié pour une semaine“ RandoBridge” sous la houlette d’Hélène, Jean -Claude, Edmond, Jean…. Après un voyage sans
histoire, chacun s’est installé à la ferme du Vercland au milieu des pâtures.
Nous nous endormons sous la protection du mont Criou , bercés par le son des clarines.

Mardi 9 octobre
Tour de la ville en petit train puis départ pour le cirque du Fer à Cheval et le chemin du
Bout du Monde dans un décor grandiose aux couleurs automnales. Nous croisons peu de
promeneurs, mais devons laisser le passage à un troupeau de moutons bien déterminé.


Dommage que cette balade se termine par la chute de Catherine (si vous la cherchez sur
les photos , elle se cache bien en arrière !)

Mercredi 10
Nous commençons notre journée par la visite de l’écomusée du Clos Porchet . Il s’agit
d’une ferme ancienne authentique qui montre la proximité de l’homme et du bétail pour
survivre dans des conditions géographiques et climatiques difficiles. La ferme épouse le
relief : l’étage intermédiaire étant réservé aux hommes et aux animaux ,l’étage inférieur
étant destiné à la fabrication du fromage et l’étage supérieur bien ventilé servant de grenier
à fourrage ;sans oublier le Mazot sorte de dépendance pour abriter les semences et les
produits finis.
Nous rejoignons ensuite le col de Joux Plane pour la rando de la Bourgeoise vers le plan
des Vacherets. Pour visiter le musée des instruments de musique et des automates aux Gets
il faut redescendre vers Morzine : c’est là que les choses se gâtent .La route est fermée en
contrebas .Certains préfèrent renoncer d’emblée alors que d’autres plus téméraires
s’engagent dans la descente mais doivent attendre une pelleteuse un bon moment pour
continuer leur route ! Le musée valait le déplacement diront les “inconscients”
Je passerai rapidement sur la soirée bridge avec guéridon .Jean –Claude organisateur du
tournoi s’est arraché les cheveux (enfin ce qu’il en reste ) pour trouver la solution.
Certaines paires ont joué 2 fois la même donne . (Je vous rassure les résultats ne sont pas
remontés à la FFB)


Jeudi 11
Pour les durs de durs ,une rando est organisée vers le refuge de Sales .Départ du Lignon
puis montée vers le refuge en traversant d’abord une forêt de feuillus puis une forêt
d’arbres à feuilles persistantes pour se retrouver dans les alpages en longeant quelques à –
pics impressionnants et des cascades telles le Rouget, la Sauffaz , ou la Pleureuse
Notre guide Xavier nous explique la formation géologique du massif, la réalité de la vie sur
le plateau de Sales au dix neuvième siècle : le lieu servant de foire aux bestiaux entre les
différentes vallées .Membre du conseil municipal , il nous donne également force détails sur
la vie économique et sociale de Samoëns.
Après une montée de 5 km pour un dénivelé de 700 m, inutile de vous détailler les
courbatures et les douleurs dans les mollets.
Pour les autres participants : leur choix s’est porté sur l’exploration du jardin botanique, une
promenade autour des lacs de Samoëns sans oublier la visite incontournable de la
fromagerie.
Alain qui organisait le tournoi de bridge a fait preuve d’un grand professionnalisme !
(d’ailleurs il a toujours ses cheveux)

Vendredi 12
Destination le col de la Ramaz au dessus de Praz de Lys.

Bis repetita : la route du col est fermée.
Après X arrêts , X discussions (dans la bonne humeur) après interview d’un “ gars du cru ” il
est décidé de monter au col de Sommand .Sur les 5 voitures au départ 3 seulement
parviendront au col. Cette marche improvisée nous a offert une vue imprenable sur le
massif du Mont Blanc. Certains ont rejoint le lac de Mondriont. Grâce aux portables, nous
n’avons perdu personne et tout le monde est rentré au bercail le soir pour déguster une
délicieuse tartiflette.
Bref nous avons passé une semaine formidable .Guy Lautier nous a régalé chaque soir
d’une chanson de son cru décrivant les bonheurs et les affres du bridge.
Nos hôtes Catherine et Jean-Louis nous ont accueillis avec chaleur.
Encore merci “pour ces moments ”à nos organisateurs.
Pour résumer “
Rando Bridge” c’est un peu de rando, un peu de bridge et beaucoup de
convivialité.


Françoise

(Vous pouvez voir les photos dans le diapo ci-annexé. NDLR)